Hippothérapie

20151013_154937-1Notre ASBL s’adresse aux enfants et aux adultes présentant une déficience mentale légère, modérée ou profonde et/ou un handicap physique : tel que des troubles moteurs, respiratoires, une malformation,…  Mais aussi, une pathologie psychiatrique, une maladie  dégénérescente, des troubles de la parole ou de la communication, de l’ouïe ou de la vue, une épilepsie, une hyperactivité,…

Nous accueillons également toute personne en souffrance physique, psychique, morale ou existentielle.
Le cheval est le médiateur de toutes nos activités. Il est un partenaire très intéressant, pas seulement par sa noblesse mais bien, par les possibilités relationnelles, d’échanges (tant corporel qu’émotionnel), de portage, de communication non-verbale, de sensations tactiles, d’odeurs,… qu’il offre.
Il est non-jugeant et sans apriori face à la différence, il est sensible, vrai, vivant.

Nous travaillons dans un cadre chaleureux où la rencontre et le partage sont omniprésents. Nous nous adaptons aux demandes du bénéficiaire et nous pouvons proposer plusieurs approches :

  • A cheval : Nous proposons aux bénéficiaires de monter à cru, afin de profiter d’un contact direct avec le cheval, de sa chaleur et des sensations et mouvements de la marche.
    Il existe aussi des séances d’équitation adaptée, elles fonctionnent sur base d’une reprise d’équitation classique rendue abordable au bénéficiaire. Si le cavalier est demandeur, la participation aux Special Olympics peut s’inscrire dans cette prise en charge.
  • Au sol : Il est possible de fonctionner avec le cheval à la corde, à la longe, en liberté, d’aller le chercher en prairie (et tout ce que cela implique), d’apporter des soins aux chevaux (nourrir,…) mais aussi de travailler en relationnel.
  • Il est également possible d’orienter les séances vers un travail de type rééducation et thérapie physique. Une attention plus particulière sera dès lors portée sur les difficultés motrices ou posturales.

Nous évoluons dans nos séances en collaboration avec nos bénéficiaires car nous considérons qu’ils en sont acteurs à part entière, au même titre que le cheval et le thérapeute. 
Chacun y apportant quelque chose. Ils sont tous trois des êtres avec leur sensibilité propre, leur vécu, leurs émotions et ressentis, leur caractère, leur mode de communication, leur compréhension des évènements, ainsi que leurs spécificités.
Le ou les accompagnants des bénéficiaires sont partie prenante au niveau de l’hippothérapie. Ils peuvent être présents et actifs au sein des séances, ou non. Mais ils restent un relais avec l’institution ou la famille et ils peuvent venir en soutien tant pour le bénéficiaire que pour le thérapeute.
Nous organisons également des journées hippothérapie.

Une version plus développée de notre façon de travailler en hippothérapie se trouve dans notre projet pédagogique.